Nouvelles du Front #12 : Confinés mais pas déconfits

TOUT VA BIEN

Puisque nous avions décidé en janvier qu’en 2020 tout irait bien… Vous vous rappelez ? On s’appelle les nez creux ! Vous percevez l’humour (qui ne nous a pas encore quitté) ? 

Une (petite) newsletter pour vous dire 3 choses – pas moins, mais peut être plus :

• On espère que vous allez bien aussi

• Vous nous manquez 

• Vivement qu’on ouvre

et quelques infos ci-dessous :

L’auberge

Et 2 fermetures administratives plus tard… Elle est au point mort jusqu’à nouvel ordre. Il y a les aides qui aident, mais il va falloir se serrer encore un peu plus les coudes et, voici ce que vous pouvez faire pour nous y aider :

• Venez nous voir quand nous aurons le droit de réouvrir. Nous préparons un programme d’événements tout beau tout chaud pour reprendre en beauté.

• Parlez de notre lieu à vos amis, votre famille, vos voisins, la terre entière, pour que les réservations en chambres d’hôtes et les visites au bar se multiplient dès notre réouverture

• Pensez à nous si quelqu’un vous parle d’un atelier, d’une formation, d’une mise au vert. Nous ne faisons pas que de l’accueil touristique classique, nous accueillons aussi des groupes : professionnels, de famille, d’amis, que sais-je ? Nous avons aussi diversifié les modalités de location… 

La brasserie

La bière continue à se vendre, mais elle n’est pas au mieux de sa forme, puisqu’on a perdu momentanément nos clients resto et bar, et tous les événements publics et privés où notre bière devait couler à flots. On se dit que ça ira mieux demain (ou après-demain, mais un jour c’est sûr !).  Pour nous aider en attendant :

• Si vous habitez dans la région, n’hésitez pas à acheter de la Longue Vie, on peut vous indiquer où nous trouver autour de chez vous

• Pour les plus éloignés, on peut faire des expéditions en palette : pensez à un local qui permette de réceptionner une palette, à tous vos amis qui ne connaissent pas encore nos bières et hop Commande groupée ! Sinon, vous nous trouvez désormais sur le site de Bieronomy, ça évite la galère de la palette mais ça limite la quantité et le choix. 

Pour la suite, nous préparons des nouvelles choses, des surprises et tout et tout mais nous gardons encore le mystère dessus :

• parce qu’on est coquins,

• parce que c’est la fin de la sieste des enfants, il faut retourner s’occuper d’eux,

• parce que tant que rien est fait, rien est sûr et…

• parce qu’on vous a promis une PETITE newsletter !  —

Mais comme toujours, une chose reste sûre, 

NOUS VOUS EMBRASSONS BIEN FORT  

Les Flocochatin

Nouvelles du front #11 = En 2020, des bières et des copains !

Entrer dans une nouvelle décennie n’est pas une mince chose à faire, et une décennie incertaine comme celle qui arrive encore moins. Alors faisons notre part, déjà se souhaiter à chacun une belle journée, une belle semaine et une belle année. On aura le temps d’avancer pas à pas ensemble dans cette nouvelle dizaine ! 

Regarder derrière soi permet d’avancer plus confiant et se rappeler des belles choses, de partir le cœur léger dans l’avenir ! Voici donc, sous vos yeux ébahis et impatients, l’avalanche des nouvelles annuelles ! 

La parenthèse culturelle pour s’échauffer ! 

Slinkachu – Maz and Joe – ‘Little People Project’ – 2006 

S’inspirer pour respirer. Slinkachu a fait partie des artistes qui ont su nous donner le courage de sauter le pas il y a quelques années.   

Peut-être son travail vous parlera aussi ? 

On démarre par la brasserie ?

Cette deuxième année de production a été récompensée par un bel accueil et une adoption exponentielle de nos bières par nos clients. Des partenariats, des rencontres, des retours positifs. Bref, que du Love !

En prémices, vous pouvez regarder la première interview télé de Florian ici ! 

Notre stand version 2019

#onarretepasleprogrès  

Florian a concocté en plus de notre gamme déjà existante de 7 bières, 2 exclues :

  • La petite reine : une bière gourmande, céréalière comme une bonne barre de céréales après l’effort. Brassée avec nos copains de l’Auberge de Saint-Félicien, et la participation de Y. un graphiste hyper talentueux, elle n’a pu être dégustée qu’hyper localement. Et oui, on est comme ça nous 😉 
  •  La sure shot à l’abricot : une bière acide (Berliner Weisse, oui oui ça s’appelle comme ça !) aux centaines d’abricots de nos copains de l’Abeille et la Blette. Elle est fraiche, gourmande, désaltérante, désarçonnante. Et signe le début d’une longue aventure entre la bière, l’acidité et les fruits… 

Vous les avez manquées ? Ne vous inquiétez pas, vous trouverez de nouvelles surprises en 2020 !

#fierté

Et hop ! Un classement dans les 100 meilleures bières par un ponte de la bière, Emmanuel Gillard de « Projet Amertume », pour la Killer Bees (c’est par ici pour le e-book et par  pour son site passionnant !). 

Nous ne courrons pas les concours pour plein de raisons, justifiées et objectives autant que subjectives et personnelles, pour le moment. Mais on ne râle pas devant des retours de Zythologues (et oui, c’est ça le mot pour l’expert.e en bières !). Alors, c’est chouette et on le dit !

#responsabilité

En 2019, on a démarré les fûts, c’est à dire notre bière à la pression. Alors on était hyper content de pouvoir voir nos bières dans des bars, des fêtes et festivals mais aussi des mariages, des anniversaires, et on ne sait quoi encore. Mais on était aussi chagrin, car pour passer ce cap, il a fallu qu’on pollue plus que ce que l’on voulait, en utilisant des fûts jetables en plastique.

BOUUHOUHOUHOU !!!! nous direz-vous. Et vous auriez raison, mais il fallait en passer par là pour que notre situation financière s’améliore suffisamment pour que la banque nous prête des fonds pour acheter LA solution adaptée à nos ambitions environnementales : le Fut Inox. 

Ils sont là !

Et Hop, ils sont arrivés tout beau, tout neuf chez nous en décembre ! En 2020 on sera en place pour commencer à limiter l’utilisation du plastique, augmenter note fierté et notre présence dans les bars ! 

#liaisonparfaite

La rédactrice en chef de cette newsletter se félicite de cette liaison toute trouvée pour vous annoncer donc notre démarrage des bières à la pression dans les bars, mais pas que ! On est hyper contents car on a de la longue vie qui coule maintenant dans un cercle géographique un peu plus étendu. Il n’est pas toujours facile de faire sa place, quand on est petit et débordé par le boulot pour exister dans les « place to be », mais avec nos moyens, notre réputation, des ambassadeurs engagés, et de bons produits, doucement mais sûrement, nous arrivons à entrer dans les capitales régionales 🙂 

L’auberge, la suite de l’aventure 

Pour la troisième année, on a fait un nouveau « round » de travaux et le plein de nouveautés. L’âge de la sagesse n’est pas encore arrivé pour l’auberge ! 

#nouveaulookpourunenouvellevie

Le relooking des chambres clôturé (carrelage aux murs dans les douche et amélioration du couloir desservant les chambres), nous avons créé dans l’existant une salle commune servant tout à la fois de bar, salle à manger, salle de concert, salle de jeux, salon privé ou je ne sais quoi encore ! Comme on ne s’arrête jamais à ce que nous pourrions juste faire, nous avons aussi créer une terrasse/bar couverte dans la cour !

Le bar extérieur

 C’est chaleureux, atypique, dépareillé et comme à la maison.  Après quelques mois d’usage, tout ça se confirme : ça détonne mais ça fonctionne ! 

#BedandBreakfast 

La chambre d’hôtes, c’est notre activité historique, alors en attendant que la saison démarre, on sent poindre en nous l’idée d’une routine un peu lassante : des lits, du ménage, des lessives, des accueils, des repas, des gâteaux, du café, et la crainte de la note assassine sur internet.

Et puis, la saison finie, on n’a pas vu le temps passé, on avait oublié les beaux échanges, les sourires, l’enthousiasme, les surprises, la douceur de nos clients dans notre liste de pré-saison ! Cette année particulièrement, on a été hyper gâté par de nombreux super clients, auprès de qui nous sommes vraiment reconnaissants de nous avoir choisi !

la salle relookée

#bar

Le 11 Avril, nous avons ouvert de façon permanente le bar Longue Vie ! Alors quecequecestquecettehistoireencore ? C’est donc un bar ouvert uniquement 3 soirs par semaine. On n’y trouve ni Pastis, ni Coca, ni Picon, ni paille, ni cacahuètes éventées. Uniquement des produits locaux et artisanaux à prix accessible. Mais vous êtes fous, nous diriez-vous ? Oui, et on s’attèle à le devenir complètement… 

Avec un format pareil, dans un lieu pareil, avec nos lacunes propres, et des freins extérieurs, mais aussi avec des clients qui adhèrent petit à petit, notre détermination à inventer de nouvelles façons de se retrouver et de consommer, et notre ténacité, nous commençons à faire notre nid et notre renommée. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » comme dirait notre Jeannot national…

#Events

soirée arts de rue

Ca fait partie du package « folie » de 2019, nous avions également l’ambition de créer des événements chez nous. Et c’est ce qu’on a fait. Plus d’une dizaine hétéroclites : du jeu citoyen sur les élections européennes au concert de Jazz expérimental organisé par la SMAC 07 (on en reparle de celui-là plus bas dans cette newsletter fleuve), en passant par des arts de rue, des concerts, des spectacles. Bref, l’organisation est désormais (presque) rodée et le plaisir est partagé ! 

En 2020, on se prépare à innover, proposer, agir et partager encore plus, encore mieux. Vous recevrez donc désormais aussi des mails courts mais réguliers pour annoncer les activités ! Vous pouvez aussi suivre tout ça de façon plus intéractive sur notre page facebook (elle est public, il n’y a pas besoin d’avoir de compte pour la consulter !)

Aléas climatiques et autres nouvelles surprenantes

#Météo 

Elodie Callac (France Inter, ça faisait longtemps que je n’y avait pas fait référence…) n’étant pas dispo, je vous fais un petit résumé du climat 2019 sous forme de recette :

Vous prenez un long hiver trop doux, avec un premier déjeuner sur l’herbe en Février, une pincée de printemps trop mouillé, qui nous paralysera à l’ouverture du bar, une bonne dose d’été trop chaud qui assèchera les rivières et lac bien trop tôt, un bon gros automne de grand n’importe quoi ultra sec, puis ultra mouillé puis enfin une neige de Novembre trop lourde et bien trop précoce qui fera plier des arbres dans toute la région et nous privera d’électricité 72h, suivi de plusieurs alertes orange vent, puis 2 épisodes méditerranéens (c’est à dire de bons gros déluges). 

Vous obtiendrez une terre où tout va à vau-l’eau, et nous sortons des bois (éborgnés par l’automne ravageur), nous soutenons Greta plus que jamais ! 

neige de novembre

#L’aventurec’estl’aventure

Alors que nous nous réjouissions d’accueillir un concert du groupe « No Tongues » organisé par la SMAC 07 le dimanche 17 novembre, nous étions sans électricité depuis le jeudi soir. Après une raclette sur le poêle le jeudi (ça fonctionne), un igloo dans la cour vendredi et samedi (très beau), 50 coups de fil avec Hélène de la SMAC 07 pour essayer de trouver des solutions au cas où l’éléc ne revenait pas (il n’y en avait pas), nous décidions donc de croire en notre bonne étoile et confirmer le concert.

Il a lieu à 18h30. L’équipe de la SMAC arrive à 14h, installe tout, nous aide à déneiger le parking (merci David notre voisin pour le coup de pouce final quand même !). A 16h, le groupe arrive, il n’y a toujours pas de lumière. A 16h30, j’envoie un message aux spectateurs que je connaissais pour leur confirmer la tenue du concert, mais à la bougie. Format inédit. Le techos commençe à ranger le matériel soigneusement installé 2 heures plus tôt, le groupe essaie de trouver quelque chose à jouer sans sonorisation, je cherche désespérément quoi faire en lieu et place du bon gâteau que j’avais prévu, Flo commence à sortir les bouteilles en remplacement de la tireuse. Tout le monde s’apprête à passer une 4ème soirée et nuit dans le noir complet.

Et là, à 17h pétante, la nuit déjà tombante, l’électricité revient miraculeusement. Avec des soubresauts, des arrêts, des relances timides, mais elle est bel et bien de retour ! Les premiers spectateurs ayant bravé les éléments arrivent pendant les balances express du groupe, patientant dans la cuisine où j’improvise un « cook show » du gâteau que je peux finalement préparer. La tireuse ronronne enfin. Et la joie de se retrouver dans un espace temps unique, avec des musiciens aussi talentueux que perchés, un public si bienveillant et l’impression que nous ne maitrisons pas tout dans ce bas monde, ni le temps, ni les aléas, ni l’amour que l’on porte chacun en soi. Et ce fut beau. 

Le lendemain, nous n’avions plus d’eau ni de téléphone. Tout ça est désormais derrière nous, une aventure du quotidien, qui nous rappelle notre besoin de nous reconnecter à la simplicité, à l’autre, à ce que nous souhaitons. 

#Carnetrose 

Des naissances, des naissances et des naissances. Cette année nous n’étions plus une auberge – brasserie mais une ferme pédagogique / bar à chatons avec 12 poussins nés naturellement, 6 chatons, et beaucoup trop d’agneaux. Dame nature a régulé naturellement la population de poussins, des voisins nous ont aidé à caser des chatons, et nous sommes en passe d’enfin (ça fait quand même 2 ans qu’on en parle !!) trouver une solution pour notre surpopulation ovine ! 

#Lafamille

Et oui, Flocochatin, ce n’est pas seulement une histoire entreprenauriale, c’est aussi une aventure familiale, les Floco s’occupent des chatins, nos petits choux de Bruxelles tout doux. Bref, parce qu’on a aussi le droit de vous dire que parfois, nous ne travaillons pas, et nous nous occupons de nos garçons et de nous, nous avons fait la découverte – entre autres et amis de nos vies passées, si vous nous lisez, on vous assure qu’on a pas tant changé !! – de la pêche à la truite, des arts plastiques et de la baignade en rivière ! 

Les truites et la nature

Si vous venez nous voir, n’hésitez pas à aller aux truites d’Andaure, ce lieu a un charme bucolique fous et aussi, des truites. Si vous êtes plutôt manuel et en quête de créativité, contacter la douce Lucile qui vous accompagnera à merveille dans son atelier de La Tour de Babel. Quant à la rivière, venez, on vous dira où aller 😉 

On ne va pas se mentir, cette aventure demande beaucoup de sacrifices, autant pour Florian et moi que pour Sacha et Justin, car nous travaillions beaucoup, tout le temps, surtout les weekends et les vacances. Mais lorsque Sacha touche la contrebasse d’un musicien, que Justin regarde les spectacles avec gourmandise, qu’ils jouent avec les enfants de passage, alors leurs expériences de vie ont la richesse de l’inédit. Et lorsque nous nous offrons une petite parenthèse, celle-ci est d’autant plus savoureuse qu’elle est rare. Notre nouvelle vie n’est pas facile, mais elle est pleine de vie, de vibrations et d’expériences.

Que cette année vous amène de la sérénité, de bonnes bières et de nombreux copains ! 

En 2020, tout ira bien ! 

Une chose demeure années après années certaine, nous vous embrassons bien fort. 

Flocochatin

 #PS : tout ces # c’est pour vous dire qu’on a désormais aussi un compte instagram !

 

Nouvelles du front #10 : Le tourbillon de la vie

Cher.e ami.e lecteur.rice,

Tu te dis sûrement : “De mémoire de Bouc, je ne me rappelle même plus depuis combien de temps les Flocochatin ne m’ont pas écrit !”. Et nous de te répondre : “Cela fait 1 an déjà !”. Puis, nous tomberions assez rapidement d’accord sur le fait qu’il est grand temps de te mettre à jour sur notre vie corsaire… Allez Zouh, on se souhaitera tout plein de bonnes choses à la fin, pour se récompenser mutuellement ! Lire la suite

Nouvelles du front #8 : Vent frais, vent du matin !

Vent qui souffle au sommet de Corsas, Joie du vent qui souffle en avant pour nos projets ! Oufti ! comme on dit loin d’ici (ndlr : en Belgique chérie), ce fût un bel été, avec beaucoup d’hôtes, d’amis et nos familles qui sont tous venus le coeur léger nous réjouir, nous aider et participer collectivement à cette belle aventure qu’est notre nouvelle vie !

Au programme des réjouissances : les chambres d’hôtes, les repas, nos récoltes, des chatons à adopter (il parait que ça fait bien sur internet), les bières et bien sûr un teaser ! Lire la suite

Nouvelles du front #7 : Larguer les amarres !

Larguer les amarres et tenir le cap, nous voilà bien lancés dans la croisière de notre nouvelle vie. 6 mois que nous sommes arrivés, un siècle pour nous, si peu dans l’océan qui nous attend ! Bien loin pourtant d’un Vendée Globe, loin de tout et de tous, nous voici à l’opposé : près du tout et proche de tous. Nous nous ouvrons à notre nouvelle vie, faite d’un quotidien bien différent de celui qu’on connaissait. Enfin une demi-journée de temps calme et prendre le temps de vous faire un compte rendu non-exhaustif et inspiré de notre nouvelle Longue-Vie. Lire la suite

le vol du colibri

Une part de notre part

Loin des prêches dogmatiques sur notre empreinte écologique, il nous a semblé essentiel dès la conception de notre projet de nous améliorer millimètre après millimètre dans nos façons de consommer, plus durablement, plus intelligemment, plus respectueusement et ainsi limiter les dégâts que l’on inflige à notre belle planète. Nous essayons donc de faire notre part, cela peut vous donner des idées mais pourrait aussi vous amener à nous donner d’autres idées (on est preneur !).

Lire la suite

Nouvelles du front #5: Bonne année !

Il nous faut profiter de ce 1er janvier pour vous souhaiter une belle année pleine de douceur, de joie et d’amour. En ces périodes troubles, réjouissons-nous de la beauté de petites choses, qui nous donnent la force d’affronter la folie de notre temps.

Côté nouvelles des Flocochatin, comme tout chose dans la vie, porter un projet n’est pas un long fleuve tranquille. Lire la suite