Nouvelles du front #6: Fin du prélude, début de l’histoire !

Chers tous,

Nous avons franchi un cap, un horizon, un monde et une époque et nous voici installés dans notre nouvelle vie où tout nous reste à vivre et à partager ! Arrivés le 18 janvier à la Ferme de Corsas, ce fut depuis un tunnel enchanté et très occupé, et nous arrivons tout juste maintenant à respirer un peu pour vous donner de nos bonnes nouvelles !

C’était au temps…

en route pour l’aventure !

..Où Bruxelles rêvait, au temps où Bruxelles bruxellait ! Il y avait tous nos amis à qui nous avons dit au revoir, tous les cartons que nous avons emballés, le passage de clés à  la douce Brigitte, et la bienveillance de nos proches, voisins et amis. Ils nous ont aidés, soutenus et encouragés jusqu’au bout, nous nous sommes tous embrassés des larmes plein les yeux et le cœur ! On vous aime nos bruxellois, et si nous n’étions dans un coin de paradis, vous nous manqueriez déjà beaucoup trop !

Spéciale dédicace à David, voisin tout terrain, Simone, Silvia, Ana, Seb, Edith, Muriel et Khadija, qui dans les derniers jours d’un sprint un peu fou, ont été d’une aide décisive pour que tout soit prêt !

Passer l’émotion

Et revenir au concret. Quelques jours avant notre départ, nous avions enfin le feu vert bancaire tant attendu, grâce à un banquier qui a cru en notre solidité et fiabilité et qui a su convaincre sa banque. Nous n’avons pas été triste que cette phase de mise en place de notre projet s’achève !

Merci pour tous les gentils mots et gestes de soutien dans ce moment difficile ! Vous avez été nombreux à nous faire des signes optimistes, qui nous ont aidé à tenir bon. C’est une belle communauté que nous avons à nos côtés !

Les mains dans le cambouis

Ou plus exactement dans la peinture et la terre. Rouleaux et sécateurs en main, nous avons commencé à donner un coup de frais à la Ferme, par tout temps (de -15° à + 20° quand même !) et avec toute notre énergie. Nous apprivoisons la bâtisse et le terrain, nous apprenons à en connaître tous les recoins, bien qu’il nous faudra encore beaucoup de temps avant d’affirmer que nous connaissons par coeur tout ce magnifique espace.

Ballade sur les terres sous la neige, fin janvier

Parlons peu

Mais parlons bien (enfin) ! Nous avons ouverts les réservations dès notre arrivée pour les 4 chambres d’hôtes en place, et avons déjà quelques dates bien prises. Aventuriers : tous à vos agendas !Pour réserver c’est ici, ou contact@longue-vie.fr et encore mieux au téléphone, comme ça nous pourrons papoter : +33 4 75 06 69 30 ! Notez que vous pouvez aussi nous appeler juste pour papoter hein 🙂

La petite chambre double

NB : Nous espérons pouvoir ouvrir la 5ème chambre d’hôte à l’été et allons mettre les bouchées doubles pour avoir un sauna en fonctionnement dans le courant du printemps ! Mais on ne promet rien, ça risquerait de décevoir les meilleurs d’entre vous…

La grande chambre double

La vie ici

Déjeuner dans la cour

Nous prenons nos marques dans cette douce Ardèche verte, au pays de Saint-Félicien. Les courbes et les cols sont de moins en moins étrangers à notre voiture, nous avons dégusté de multiples caillettes et autres délices ardéchois dont nous nous léchons les babines au quotidien. Nous rencontrons petit à petit nos voisins, de bons producteurs de légumes, de chouettes commerçants et regardons avec enthousiasme la vie associative et culturelle du coin.

On se croirait dans un résumé de Carnet de Campagne de Philippe Bertrand ! Il ne reste plus pour nous qu’à y prendre une part active dès que nous en aurons le temps.

Une chose est sûre

C’est que nous prenons énormément de plaisir à nous installer dans cette nouvelle vie et ce petit coin de paradis. La Ferme de Corsas est un lieu qui vous prend et ne vous lâche plus. On y est bien, très bien même, petits et grands que nous sommes tous les 4.  Le printemps pointe déjà un peu le bout se son nez, et nous sommes désormais parmi les témoins privilégiés de l’éveil de la nature… Nous en devenons même grandiloquents comme vous le constatez !

Point de moquerie, venez et vous verrez, c’est magique ! 

Une dernière chose est certaine

C’est que nous vous embrassons bien fort !

FLOCOCHATIN

4 réflexions sur “Nouvelles du front #6: Fin du prélude, début de l’histoire !

  1. BECHEREL dit :

    Quelle belle lettre ! Comme chaque fois, les larmes montent aux yeux ! Bravo pour votre énergie et votre enthousiasme.

  2. Philippe et Martine Vanso dit :

    Bravo, belle et longue route à vous. Nous avons fait la même chose avec mon mari.
    Nous sommes installés à Annonay depuis juin 2016 et nous ouvrons nos chambres début avril, nous sommes dans la dernière ligne droite. Nous venons de région parisienne. Notre site n’a pas encore les photos, mais d’içi elles y seront.

  3. David dit :

    Un mot.. Superbe texte
    Et….. On va vous appeler pour voir si vous avez une chambre pour quelques jours, mais nous ne savons pas encore quand…En juin
    Bisous à vous 4

    • Coline Donon dit :

      Merci David, vous êtes les bienvenus dès que vous pourrez ! Des gros bisous (ps : du 14 au 18 juin, on est full avec l’Ardéchoise !)

Répondre à David Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *