Nouvelles du front #2 : Vous reprendriez bien une dose de bonnes nouvelles ?

Juste après avoir envoyé notre première newsletter, alors que nous étions au premier matin de notre périple, nous avons été touchés dans nos cœurs par un tremblement terrible, qui nous poursuit encore, les attentats à Bruxelles, notre belle ville chérie. C’est la plus mauvaise nouvelle que nous puissions entendre, vivre et subir.

Mais parce que résister c’est continuer à vivre, à croire, à rêver, nous avons foncé tête baissée

et suivi avec délectation notre programme chargé. Nous ferons certainement des postes dédiés à chacune de nos découvertes, si le temps nous le permet. Car nous avons eu une avalanche de bonnes nouvelles et avons donc encore plein de choses à faire. Attachez vos ceintures !

Notre lieu existe !

Vu à Saint Jean de Buèges

Nous ne l’avons juste pas encore trouvé ! Nos visites en effet ne nous ont pas offert de coup de cœur, mais les lieux que nous avons visité nous ont permis de croire encore plus fort en notre projet, que nous trouverons notre havre de paix quelque part : ce que nous cherchons n’est pas inaccessible !

Le ridicule ne tue pas !

A priori, nous n’aurons pas besoin de nous consoler avec ce dicton, car le banquier rencontré ne nous a pas ri au nez, il a même semblé intéressé et nous a pris au sérieux. Ne reste plus qu’à trouver ce fameux lieu et boucler nos prévisionnels (nous voulons bien d’ailleurs que vous nous envoyiez un peu de courage, parce que ce n’est pas la partie la plus fun…).

Je brasse, tu brasses, il brasse

Flo va officiellement passer pro ! Après des mois d’attente, nous avons enfin reçu l’email tant attendu : Flo est admis au DU Opérateur de Brasserie de La Rochelle. Il va retourner sur les bancs de l’école, 4 semaines du 23 mai au 17 juin.

Photo des installations de Science-infuse, brasserie de l'université de La Rochelle

Photo des installations de Science-infuse, brasserie de l’université de La Rochelle

Au programme : brassage à grande échelle (ou en tout cas plus que par 20 litres !), stratégie commerciale, biologie, législation et aussi, sûrement, pas mal de dégustations ! Autant vous dire que cette nouvelle nous a fait décoller non loin du 7ème ciel, et nous n’en sommes pas tout à fait encore redescendus.

Investir pour une bonne cause

Ceux qui connaissent reconnaitront ! Les autres peuvent encore venir nous rendre visite...

Ceux qui connaissent reconnaitront ! Les autres peuvent encore venir nous rendre visite…

Nous tentons un coup : nous avons mis notre appartement à vendre pour les personnes cherchant à investir (dans l’immobilier) pour une bonne cause (la notre). C’est un coup de poker, parce que nous le faisons par nous-mêmes, mais qui ne tente rien n’a rien ! Pour voir l’annonce dans son environnement naturel, c’est ici. N’hésitez pas à faire circuler autour de vous !

La Longue Vie Family s’agrandie !

Longue Vie Family Et oui, le 30 septembre (en théorie), Flococha aura une nouvelle syllabe car nous serons 4 ! Et hop ! Un petit concours pour fêter ça : à vous de trouver la date exacte de la naissance, si c’est un garçon ou une fille, ainsi que la première lettre de son prénom !

Le gain du vainqueur : une nuit aux frais de la princesse dans notre futur chez nous.

Nota Bene : Pour ne pas faire de jaloux, et éviter toute pression de certains joueurs, nous gardons aussi la surprise sur le fait que ce soit un garçon ou une fille !

Nous nous appliquons à construire notre bonheur jour après jour, avec et grâce à vous. Merci pour tout votre soutien !

On vous embrasse,

Flococha

 

 

7 réflexions sur “Nouvelles du front #2 : Vous reprendriez bien une dose de bonnes nouvelles ?

  1. Sophie dit :

    Merci pour toutes ces bonnes news!
    Pour le bébé, je propose le 23 septembre, une fille, et R…
    Gros bisous à vous 3 et 1/3 😉

  2. Clémentine dit :

    Superbes nouvelles ! Félicitations !

    Pour le jeu, je propose un petit garçon pour le 24 septembre, un prénom commençant par la lettre A

Répondre à Ferdi Desmaz Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *