Les autres idées

Avant d’arriver à cette idée d’auberge – brasserie originale mais assez traditionnelle, nous avons beaucoup rêvé en essayant de trouver une formule magique !

Au risque d’en décevoir certains, nous n’avons pas rêvé à notre troupeau de moutons dans le Larzac. Néanmoins, on a réussi à développer une certaine créativité dans nos projets fous. Voilà donc le top 3 des idées les plus dingottes qui vous feront, nous l’espérons, réaliser que finalement, on a bien les pieds sur terre !

N°3 – Maraicher, pizzaiolo et vendeur de glace ambulant

1389010759glaces-martinez-food-truck-de-glaces-camion-parisEt oui, la vie sur les routes des Cévennes dans notre petite camionnette réfrigérée (mais aussi avec un four à pizza), nous a pour autant que je m’en souvienne tenu au moins quelques minutes !

Pourquoi ? Parce qu’une fois qu’on a fait soi-même une pizza, avec une garniture délicieuse, et une crème glacée au chocolat, on est prêt à tout pour en manger tous les jours ! Et le lendemain, on monte sur sa balance…

Nous avons donc laissé tomber et ce pour de nombreuses raisons, plus ou moins bonnes : l’entrée difficile sur le marché, nos talents de pizzaiolo, la saisonnalité des glaces. Et  la question, restée sans réponse, de savoir où nous allions mettre nos hôtes.

Bref, bien que très inspirée, cette idée est tombée en désuétude… jusqu’à en convaincre d’autres ?

N°2 – Châtaigne (et chèvres, j’avoue) en Ardèche

Ou plus exactement « IMG_1789Chastaigne », comme on dit là-bas – ou encore plus exactement comme on se dit qu’on dit là-bas…

L’Ardèche du nord, Antraigue sur Volane bien sûr et nos vacances, l’apéro sur la place, les joueurs de pétanque et le bruit de la fontaine, nos nuits au camping municipal, sans matelas, sans lampe de poche – mais avec une tente ! L’engouement immédiat pour le coin…

Donc j’avais bien identifié le produit du terroir sur lequel il fallait miser, j’ai eu plus de mal à justifier auprès de Flo pourquoi il fallait absolument s’occuper de châtaignes, en quoi les chèvres étaient nécessaire à ce projet et surtout j’ai bloqué sur la neige l’hiver…

Bref j’ai renoncé. Mais Flo et moi gardons une place au chaud dans notre cœur pour ce petit coin de paradis.

N°1 – Une auberge à Gili Trawangan

Pour ceux qui ne le savent pas (et en soi, on peut vivre sans le savoir – mais on rate quand même quelque chose), Gili Trawangan est la plus grande de 3 toutes petites iles entre Bali et Lombok en Indonésie. On a eu la chance d’y séjourner en Aout 2011. Il n’y a pas de voitures, mais des tortues et des raies manta dans l’eau et beaucoup de jeunes touristes cool et détendus. C’est calme, doux et vivifiant en même temps. C’est retiré du monde, mais pas tant que ça… Bref le top du top.

DSCN0528

On aurait pu ouvrir une petite chambre d’hôte, proposant à des prix démocratiques le confort et le goût. Dans le sud de l’île, oui juste là où on voit le soleil se lever et se coucher, où on devine Bali au loin et les dauphins sautés dans l’eau… Vous rêvez ? Nous aussi.

Si Gili Trawangan n’avait pas été à 10h d’avion, 2h de voiture puis 45 minutes de bateau (dans lequel on a forcément le mal de mer), et/ ou si nous avions eu un passif mafieux et que nous cherchions à nous faire oublier, ce projet aurait été parfait !

4 réflexions sur “Les autres idées

  1. Marie-Pierre dit :

    Très chers Coline et Flo, mais aussi petit Sacha,
    je vous adore pour cet harmonieux mélange de raison et de folie… non, vous êtes justes des êtres LIBRES ! Depuis qu’on se connaît, je vous vois faire un bien beau chemin et partager votre Bonheur est un vrai cadeau. Je crois en vous et je sais déjà que ce projet sera une évidence toute en harmonie, tout comme vous 3 !
    Je vous aime fort.
    MP

  2. Aurelie dit :

    Ahahah,je me retrouve complètement dans vos questionnements et vos idées et je pense qu’on est plus d’un dans ce cas. Bravo !

Répondre à Marie-Pierre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *